Livres de poche de Science-Fiction, Fantasy, Horreur et Fantastique
News, Parutions, Bibliographies, éditeurs, Top
Science-Fiction
Fantasy
Horreur
Fantastique
Liste des auteurs
RECHERCHE PAR TITRE    

Fahrenheit 451

( Fahrenheit 451 )
Très bien

couverture
Illustration : illustrateur


MEILLEUR LIVRE DE SCIENCE-FICTION
Position actuelle : 19
Voter pour ce livre
Nombre de votes : 1120
Auteur :Ray BRADBURY
Année de création : 1953
Sous-genre : Anticipation
Edition :
2000Folio( n° 3 )
 
Quatrième de couverture :

451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume. Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif.

Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé.

Né en 1920, Ray Bradbury s'impose à la fin des années 40 comme un écrivain majeur, avec la parution d'une série de nouvelles oniriques et mélancoliques, plus tard réunies sous le titre de Chroniques martiennes. Publié en 1953, Fahrenheit 451, qui finit d'asseoir la réputation mondiale de l'auteur, sera porté à l'écran par François Truffaut.


 
Ray Bradbury vs Michael Moore
News posté le 01/07/2004
L'écrivains Ray Bradbury demande des excuses à Michael Moore pour l'utilisation sans son autorisation du titre de son livre, le mythique Fahrenheit 451 de 1953, dans le but de servir la cause de son documentaire Fahrenheit 9/11. Rappelons que "Fahrenheit 451" est la température à laquelle brûlent les livres et le roman décrit une société future terrifiante où les pompiers brûlent maisons et bibliothèques pour détruire les livres qu'elles contiennent et empêcher les gens de penser par eux-mêmes. Michael Moore ayant défini pour sa part, en référence évidente au roman de Bradbury, que "Fahrenheit 9/11" était la température à laquelle brûlait la liberté. Bradbury précise qu'il préfère éviter des poursuites et qu'il espère "régler cela comme deux gentlemen, s'il accepte de me serrer la main et me redonne mon livre et mon titre".
0 commentaire




Accueil | Collections | Auteurs | Science-Fiction | Fantasy | Fantastique | Horreur
| Admin | Infos | Info légales
©2004-2021 PocheSF.com