Livres de poche de Science-Fiction, Fantasy, Horreur et Fantastique
News, Parutions, Bibliographies, éditeurs, Top
Science-Fiction
Fantasy
Horreur
Fantastique
Liste des auteurs
RECHERCHE PAR TITRE    

Le moineau de Dieu

( Sparrow (1) - The sparrow )
Incontournable

couverture
Illustration : illustrateur


MEILLEUR LIVRE DE SCIENCE-FICTION
Position actuelle : 366
Voter pour ce livre
Nombre de votes : 79
Auteur :Mary Doria RUSSELL
Année de création : 1996
Sous-genre : Science-Fiction
Edition :
2001Pocket( n° 5698 )
19981998
 
Quatrième de couverture :

Terre, début du XXIème siècle. Un signal musical d'origine inconnue a été capté par une station de scientifiques. Commanditée par les Jésuites, une mission dirigée par le jeune Emilio Sandoz, tout à la fois prêtre et linguiste de haut niveau, part dans l'espace à la recherche des extraterrestres. Tous se préparent à affronter la mort et la solitude, mais la catastrophe qui les attend va bien au-delà de ce qu'ils redoutaient.

Rome, 2059. Enfin de retour sur Terre, Emilio Sandoz - unique survivant de l'expédition - est traduit devant un tribunal chargé de sonder son âme et de le punir pour les horribles crimes dont on l'accuse. Cet homme, transformé par son expérience, aurait-il été abandonné par Dieu ?

Tout à la fois roman d'aventure, conte moral, parabole religieuse, épopée futuriste, histoire d'amour et tragédie, "Le moineau de Dieu" mêle passion, émotion et érudition. Un livre d'une maîtrise rare, retenu aux États-Unis comme "l'un des dix meilleurs livres de l'année 1996".



Annotations diverses :

Mary Doria Russell est une scientifique de haut niveau. "Le moineau de Dieu" est son premier roman. Best-seller dès sa parution, il a réussi à convaincre à la fois le grand public et les amateurs de science-Fiction les plus exigeants.



Impressionnante d'intelligence, de réflexion, d'humour et de spiritualité, habilement construite, originale et menée avec maestria, l'intrigue ne tombe jamais dans un discours abscons ni dans l'angélisme crédule ou la critique simpliste. Les personnages, humains et extraterrestres, sont d'une complexité remarquable, vivants et parfaitement crédibles. Une oeuvre puissante, bouleversante, magistrale.



Critique :

Ce roman construit comme une intrigue policière distille le suspense chapitre après chapitre. En effet, dès le départ, on apprend que la mission s'est soldée par un échec et qu'un seul survivant est parvenu à regagner la terre. Celui-ci est accusé d'avoir commis des actes horribles. M. D. Russell nous fait découvrir peu à peu les différents événements jusqu'à nous dévoiler toute l'histoire dans son ensemble en se basant sur une structure narrative construite sur deux temporalités différentes : un chapitre sur deux se déroule en 2059 où l'on assiste à l'interrogatoire- confession du père Emilio Sandoz, tandis que les autres chapitres décrivent le déroulement de la mission. Ce qui produit un effet de contraste saisissant et rend la lecture de cet ouvrage absolument passionnante.

A travers la narration de l'expérience d'Emilo Sandoz, M. D. Russell montre combien le destin peut frapper de manière inéluctable et totalement absurde et ce, à tel point, qu'une fois revenu sur terre, Sandoz est perçu non pas comme une victime, mais comme un meurtrier et un dépravé. En effet, l'histoire est plus que la simple narration de la première rencontre entre des terriens et une civilisation extraterrestre (thème bateau de la SF), mais se centre surtout sur l'expérience cynique, dramatique, cruelle du père Emilio Sandoz à l'origine de la mission, expérience qui ébranlera sa foi en Dieu.

Toutefois, il ne faut pas s'attendre à trouver dans cet ouvrage, de grandes conclusions métaphysiques sur la nature de Dieu et sur le sens de l'univers. Le roman ne propose aucune réponse, mais pose avec toute sa force, une question fondamentale : pourquoi ? Pourquoi l'horreur existe-t-elle ? Pourquoi les actions humaines les plus nobles aboutissent parfois aux pires atrocités ?

Parallèlement à ce thème, le roman aborde le problème du choc des cultures engendrées lors de la confrontation entre deux civilisations radicalement différentes, entre celle des habitants de la planète Rakhat et celle des membres de la mission; choc des cultures qui sera d'ailleurs à l'origine du destin tragique de la mission.

Cependant, on peut regretter que les événements proprements dramatiques de l'intrigue occupent une place trop restreinte, le drame survenant presque à la fin du récit, de façon un peu précipitée. En effet, une part un peu trop importante de l'ouvrage est consacrée à la description de la préparation de la mission, de l'exploration de la planète et de la découverte de ses habitants et ce, d'autant plus que cette partie n'est pas exempte à certains moments d'un manque de crédibilité et d'une certaine puérilité (par exemple, la mission des jésuites qui part secrètement dans l'espace, les relations et la vie des membres de la mission sur la planète). Mais, quoi qu'il en soit, Le moineau de Dieu est un roman que l'on dévore de la première à la dernière ligne et qui passionne de bout en bout.

Jeremy BLAMPAIN




Plus d'infos :

 

Note moyenne donnée par les internautes :  ( 1 vote )

Incontournable katia  le 06/12/2007 > Inoubliable
Une histoire poignante, qui ma bouleversée. Sans aucun doute un des meilleurs livres que j'ai lu, qui restera à jamais gravé dans ma mémoire...
 




Accueil | Collections | Auteurs | Science-Fiction | Fantasy | Fantastique | Horreur
| Admin | Infos | Info légales
©2004-2017 PocheSF.com